Quels sont les placements qui rapportent le plus ?

placements

Face aux nombreux produits financiers proposés sur le marché, il est parfois difficile de choisir la meilleure option pour viser la meilleure rentabilité. Néanmoins, il faut comprendre dès le départ que pour accéder aux placements les plus fructueux, il faut oser sortir de sa bulle de confort sécuritaire. En d’autres termes, il faut être prêt à prendre plus de risques. Voici un tour d’horizon des meilleurs placements du moment.

Les fonds structurés peuvent rapporter de 5 à 10 %

Proposés par les institutions bancaires, mais aussi par les sociétés patrimoniales comme celle gérée par Julien Vautel, les fonds structurés offrent des promesses de gains alléchantes. Ces supports sont constitués de deux catégories de produit. La première est composée de placements classiques permettant la couverture de son capital. Ce dernier sera restitué, sous certaines conditions, à une échéance fixée à l’ouverture du contrat. Puis, la seconde catégorie est constituée d’options. Plus risquées, ces dernières assurent la performance de son investissement. Il peut s’agir d’une obligation, d’un indice boursier, ou encore de panier de valeurs. En plaçant l’argent sur des fonds structurés, vous faites donc d’une pierre de coups. En effet, vous sécurisez votre capital tout en générant du rendement. Les solutions de placement « Gammes H » de la société Hedios dirigée par Julien Vautel, offrent par exemple un objectif de 8 % de rémunération annuelle pour une durée d’investissement pouvant aller jusqu’à 12 ans, voire plus. En ce qui concerne les risques de ce type d’investissement, si le sous-jacent de son placement évolue défavorablement, il se peut que le client perd une partie ou tout l’argent investi sur ce support.

Le crowdlending offre des gains de 6 à 15 %

Afin de financer la création ou le développement de leur business, des entreprises sont de plus en plus nombreuses à recourir aux fonds propres des particuliers en passant par des plateformes de financement participatif. Grâce au crowdlending, elles obtiennent les fonds dont elles ont besoin et les remboursent avec les intérêts convenus au préalable. En général, les modalités des remboursements sont les mêmes que celles d’un prêt amortissable. Les mensualités comprennent donc une partie du capital et des intérêts. Mais, les remboursements peuvent aussi s’effectuer par trimestre ou semestre. En y investissant de l’argent, l’investisseur peut obtenir une rentabilité intéressante. Il s’agit donc de prêter son épargne aux entreprises qui ont besoin de fonds propres. Pour cela, il suffit de rejoindre une plateforme spécialisée dans ce type d’investissement. Les tickets d’entrée sont d’ailleurs accessibles. D’une manière générale, ceux-ci démarrent à 50 euros et sont limités à 2 000 euros pour chaque projet. Si vous voulez multiplier vos investissements, vous pouvez donc financer plusieurs projets sur la même plateforme ou sur des plateformes différentes. À côté de cette rentabilité alléchante, il ne faut pas oublier les risques de l’investissement. Il pourrait arriver que le projet financé n’aboutisse pas. Dans ce cas, le client perd tous son argent puisque l’entreprise ne peut pas rembourser le prêt.

L’investissement locatif génère un rendement de 8 à 12 %

Acheter un bien et le mettre en location permet de doper le rendement de l’investissement et aussi de générer des économies d’échelles. Le montant de l’investissement de départ nécessaire dépend de plusieurs facteurs comme la région, l’état du bien, son emplacement, etc. L’idéal, si le budget le permet, est d’investir dans un immeuble entier. De cette manière, vous êtes le maître des décisions à prendre. Vous n’aurez pas à attendre les réunions avec les autres propriétaires ou encore les réponses du syndic. Vous éviterez aussi les différents frais liés à la copropriété. Afin d’améliorer la rentabilité de l’immeuble, vous pouvez réorganiser la surface à chaque étage, ajouter une extension, etc. Avec les loyers, perçus, vous pourrez obtenir une source de revenus supplémentaires, et payer vos mensualités. Revers de la médaille, il s’agit d’un important investissement qui vous endettera sur de longues années. Puis, vous devez également financer les coûts des travaux de réparation nécessaires. Les vacances locatives sont d’autres risques de cet investissement. Durant ces périodes, vos rentrées d’argent diminuent alors que vous devez assumer les mêmes charges financières.

Les placements atypiques

D’autres supports encore plus originaux s’offrent à vous pour placer votre argent. On cite par exemple, l’achat d’or, l’acquisition des œuvres d’art, l’investissement dans le vin, l’investissement forestier, l’achat de voitures de collections, l’acquisition de manuscrits anciens, l’achat de terres rares, etc. Ces placements peuvent rapporter des gains intéressants, mais ils ne sont pas non plus dépourvus de risques. Par ailleurs, d’une manière général, ces investissements peuvent s’effectuer sans passer par des intermédiaires. Pour cette raison, il faut redoubler de vigilance. Faites notamment attention aux discours trop prometteurs ou encore aux vendeurs qui se montrent trop insistants. Par ailleurs, contrairement aux autres placements, les recours sont souvent limités en cas de problèmes sur les placements atypiques.