Quel contrat d’assurance vie choisir ?

Quel contrat d'assurance vie choisir

L’assurance vie figure parmi les meilleurs placements du moment. Cela répond à plusieurs objectifs et est accessible à tout profil d’épargnant. Ce dispositif d’épargne propose une grande diversité de placements financiers. Comment choisir le bon contrat d’assurance vie ?

Définissez votre objectif

Les meilleurs placements ne sont pas systématiquement ceux qui sont les plus souscrits. Ce sont plutôt ceux qui répondent à vos objectifs et à vos besoins. Ainsi, pour savoir pour quelle assurance vie opter, vous devez trouver le contrat le plus adapté à votre projet. Deux types de contrats s’offrent à vous dans le cadre d’une assurance vie. D’un côté, vous avez le contrat d’assurance vie monosupport avec fond en euros, et de l’autre côté, le contrat multisupport. Pour prendre la bonne décision, posez-vous les bonnes questions. Quelle est votre aversion au risque ? Quelle est la finalité de votre contrat ? Si par exemple vous souhaitez un contrat d’assurance vie qui vous permet de vous constituer un capital sécurisé, vous devez investir entièrement votre épargne sur le fonds en euros. Votre argent n’y subit pas les fluctuations des marchés financiers. Si en revanche, vous aimez prendre du risque et espérer une meilleure rentabilité, vous pouvez investir sur d’autres supports et tenir en compte des unités de comptes disponibles. Comment être certain de savoir quelle assurance vie choisir ? Pour faire le bon choix, n’hésitez pas à vous faire conseiller par la banque ou la compagnie d’assurance auprès de laquelle vous souscrivez votre contrat d’assurance vie.

La performance du contrat, un critère de choix important

Les performances des contrats proposés sont loin d’être égales. Pour savoir quel placement choisir, renseignez-vous sur le taux de rendement le plus récent du contrat. Puis comparez ceci au taux actuel le plus haut proposé sur le marché. Ensuite, tenez compte des différents frais liés au contrat. Évitez tout de suite les contrats qui ont des frais d’entrée et de sortie. Chez certains banques et assureurs, ces frais peuvent monter jusqu’à 5 %, alors qu’ailleurs, vous pouvez souscrire directement votre contrat d’assurance vie sans frais.

Ensuite, on trouve les frais de gestion. Ceux-ci sont prélevés chaque année sur la base du capital géré. Ces frais se situent en moyenne à 0,6 %. Attention, si vous choisissez un contrat proposant un rendement faible, les frais de gestion peuvent impacter la performance de votre placement.

Puis, il faut aussi tenir compte des frais d’arbitrage. Ceux-ci ne concernent que les contrats multisupports. Ces frais sont prélevés quand vous changez de support pour faire évoluer votre contrat au cours du temps. Si vous souhaitez être actif, on vous recommande ainsi de choisir un contrat d’assurance qui ne prévoie aucuns frais d’arbitrage. Enfin, toujours en ce qui concerne les contrats multisupports, tenez compte de la diversité des supports proposés. Privilégiez un contrat qui propose le plus grand nombre de fonds possible.

Méfiez-vous des clauses du contrat

Avant de souscrire un contrat et ainsi de le signer, prenez le temps de bien vérifier les différentes clauses prévues par celui-ci. À cet effet, pensez à vérifier les clauses de rachat. Pour certains contrats, des pénalités sont appliquées en cas de rachat partiel ou total avant l’échéance prévue. Ceux-ci sont à éviter si vous pensez avoir besoin de liquidités en cas d’imprévus financiers. Tenez également en compte des modalités de versement. L’idéal est d’opter pour un contrat à versements libres vous permettant d’épargner à votre rythme. Ainsi, si vous avez de l’argent disponible à un certain moment, vous pouvez tout de suite le verser sur votre contrat. Le seul inconvénient de cette clause est que vous pourriez être incité à laisser « dormir » votre investissement trop longtemps en n’effectuant aucun versement. Si vous avez peur que cela vous arrive, optez pour un contrat à versement programmé. Cela crée de la « contrainte » qui vous sera utile.