Comment souscrire une assurance provisoire pour un véhicule ?

assurance provisoire pour un véhicule

Une assurance voiture temporaire est tout indiquée si vous ne vous souhaitez plus souscrire à une assurance auto classique d’1 an ou que vous cherchez une couverture provisoire. En effet, ce contrat d’assurance d’une durée de 1 à 90 jours est pratique dans certaines situations et vous met en conformité avec l’obligation d’assurer votre voiture lors de vos déplacements. Alors, quels sont les procédures et les documents pour souscrire à une assurance auto temporaire ? Les explications dans les lignes qui suivent.

Souscrire une assurance auto temporaire : comment faire ?

Lorsque vous vous décidez enfin à souscrire à un contrat d’assurance voiture temporaire, vous devez fournir quelques documents.

En premier lieu, des copies de votre permis de conduire et de la carte grise (ou du justificatif d’achat de votre voiture) sont nécessaires s’il s’agit de la même compagnie d’assurance où vous avez résilié l’ancien contrat d’assurance auto classique. Dans le cas d’un nouvel assureur, complétez-les par un relevé d’informations ou une déclaration sur l’honneur.

Apportez également une preuve de votre âge, qui doit être au minimum 21 ans, et de l’ancienneté de votre permis. Ce dernier doit être daté de plus de 2 ans pour prouver votre expérience de la route et de la conduite. La raison est que l’assurance temporaire ne peut être accordée aux « jeunes conducteurs ».

Par ailleurs, côté garanties, ce type d’assurance est cependant limitée au minimum obligatoire, à savoir la garantie responsabilité civile ou au tiers. Vous bénéficiez entre autres d’une protection juridique. Toutefois, vous pouvez tomber sur une compagnie d’assurance qui offre des extensions de garantie : dommage sur la voiture, accidents corporels du conducteur, assistance et dépannage en cas de panne, etc. Il vous est possible de prendre ces extensions en complément de la garantie au tiers. Mais, cela vous coûtera plus cher, car en étendant votre garantie, vous devez payer un surplus sur le contrat initial.

Où s’assurer provisoirement ?

Si vous désirez souscrire à une assurance voiture temporaire, vous avez plusieurs possibilités à votre portée. Déjà, votre assureur actuel pourra vous en proposer une en ayant préalablement suspendu ou résilié votre contrat d’assurance classique. Comme mentionné plus haut, vous allez devoir fournir des documents.

Vous pouvez également souscrire sur les sites d’assurance en direct tels que sur www.assurance-voiture-temporaire-provisoire.com où vous obtiendrez plus rapidement votre couverture provisoire. La procédure est très simple. Vous demandez tout d’abord un devis pour savoir le montant à payer. Puis, vous réglez le tarif correspondant à votre besoin directement en ligne et obtenez ensuite une assurance auto temporaire que vous imprimez.

Quelles situations nécessitent une assurance temporaire ?

Depuis près d’une quinzaine d’années, l’assurance auto temporaire s’est établie en France pour apporter une solution provisoire à certaines situations auxquelles les propriétaires de voiture sont confrontés.

À ses origines, elle était avant tout une couverture s’adressant aux professionnels. Il s’agissait notamment des transporteurs pour les entreprises d’import et d’export de véhicules, des concessionnaires pour assurer le transfert ou la livraison d’une voiture, des garages et carrossiers et d’autres sociétés.

L’assurance auto temporaire consistait donc à couvrir les risques qui pouvaient survenir à un véhicule sur une courte durée (ex : une livraison de voiture de France vers un pays voisin sur une durée de 5 jours). L’objectif était d’assurer le véhicule jusqu’à la réception de clés par le client.

Actuellement, les particuliers tels que vous peuvent désormais souscrire une assurance voiture temporaire. Grâce à sa souplesse, le contrat est fixé sur une durée déterminée sans avoir à faire une procédure de résiliation d’assurance. Une fois le délai expiré, il prend fin automatiquement. Cela est très pratique pour les déplacements occasionnels en voiture, les prêts de volant, durant le temps d’attente d’un nouveau contrat d’assurance auto ou pour les non-résidents européens.

Cependant, vous devez savoir que les compagnies d’assurance ont depuis peu durci quant aux conditions de souscription. Certains assureurs imposent une continuité de l’assurance pour vous conduire tacitement vers une assurance auto classique sur une durée minimum d’un an.

Une assurance temporaire en attendant sa carte grise

Le délai d’obtention d’un certificat d’immatriculation ou carte grise prend généralement 1 mois. En attendant, la Préfecture vous fournit au moment de la demande un certificat d’immatriculation provisoire. Sans ce dernier, vous risquez d’avoir une amende lors d’un contrôle routier.

Ce certificat d’immatriculation provisoire vous sera aussi utile pour assurer votre voiture, une procédure obligatoire au niveau de l’Hexagone. Pour ce faire, la compagnie d’assurance vous demandera de fournir des informations sur la voiture : marque, modèle, année, finition, motorisation, puissance fiscale ainsi qu’un relevé d’information détaillant votre profil de conducteur.

Jusqu’à ce que votre carte grise soit délivrée, l’assureur vous proposera soit une attestation provisoire d’assurance, soit une assurance temporaire. Selon la compagnie, il se peut que ce soit pour toute la durée de l’attente du certificat d’immatriculation définitif (30 jours). Sinon, vous aurez 15 jours que vous devrez renouveler à la date de fin du contrat.