Comment bien gérer son épargne salariale ?

bien gérer son épargne salariale

L’épargne salariale est définie comme étant un dispositif d’épargne en collectivité, proposée par quelques entreprises. Les employeurs vont verser à chacun de leurs salariés, une prime qui représente une partie des bénéfices. Quand les montants sont déterminés, tous les salariés peuvent faire un placement dans une épargne salariale nommée pee perco. Cependant, la gestion de cette épargne nécessite souvent une bonne connaissance du domaine.

PEE et Perco : comment fonctionnent-ils ?

Si un salarié peut adhérer à une épargne, l’ amundi pee est cependant un moyen excellent pour épargner. Vos primes peuvent y être investies, tout comme pour la participation et l’intéressement de votre entreprise, en faisant des versements réguliers et volontaires, limités à 25 % tiré du salaire annuel brut. Chaque versement peut être un abondement (somme complémentaire) venant de votre société. L’abondement sera déduit des impôts et avec des cotisations sociales exonérées, qui seront présentées à la CSG-CRDS. Tous les frais de compte sont à la charge des employeurs. Si vous le désirez, vous pouvez avantager de cette épargne jusqu’à 5 ans en tant que capital. Notez que pour un événement assez particulier comme un mariage ou l’achat d’un bien de valeur, vous pourrez avantager d’un versement qui sera anticipé. De son côté, le Perco est fonctionnel similairement au PEE. Pour en avantager, le salarié doit notamment posséder le PEE, cependant cette obligation doit être levée prochainement. Si le salarié ne pourra investir que 25 % du salaire annuel brut, l’abondement de la société sera et atteindra les 16 % de ce plafond annuel de la sécurité sociale. Avec une taille bien différente, l’épargne dans un Perco sera débloquée lors de la retraite. Mais c’est dénié en cas de décès, d’achat de résidence principale, d’invalidité, ou d’un souci de surendettement pour le pee et perco.

Gestion d’épargne : investir selon l’objectif

Comme tout type d’épargnant, celui qui détient un PEE, un Perco doit faire un investissement en rapport avec l’objectif de l’épargne. Voici un exemple, pour le cas d’un PEE, si le but est de disposer avec précision d’une épargne disponible, vous êtes conseillé à investir avec prudence dans un fonds monétaire prudent ou obligataire, c’est-à-dire un investissement avec peu d’actions. Si l’horizon de votre placement est assez long, et que vous êtes bien sûr de ne pas vouloir de votre épargne rapidement, il est possible d’opter pour des placements investis avec des actions en tant que fonds équilibré, un fonds dynamique, ou un fonds total d’actions. Pour un Perco ou un PER Collectif, le placement aura comme horizon la retraite. Votre choix sur cet investissement à long terme concernant les actions peut être mieux pour un salarié assez jeune. Cependant, faites attention au fait que, quand vous ne choisissez pas, les sommes qui sont versées dans un perco ou pee Collectif sont investies automatiquement sur un fonds diversifié, qui prévoie une gestion pilotée adaptable à votre profil et aussi investie un peu plus en actions, comparé à l’horizon retraite du salarié qui est lointain…

Comment optimiser efficacement une épargne salariale ?

Pour fructifier et optimiser au mieux une épargne salariale, vous devez bien gérer tous vos investissements. Pour ce faire, optez pour le moment d’attribution de l’intéressement ou bien de la participation de votre entreprise. Vous aurez effectivement 15 jours, ayant comme début le déblocage de la somme, afin de savoir où effectivement placer votre argent. En absence de votre manifestation, la participation se verra verser sur le PEE (s’il n’y a pas de Perco) ou bien moitié si la société vous propose ces deux alternatives. L’intéressement sera alors versé en intégralité sur le pee et perco. Il faut après choisir les supports d’investissement. La société vous proposera plusieurs fonds d’épargne salariale. Il vous suffit d’en faire la comparaison avant de réaliser votre choix, en regardant le DICI ou document d’information-clé pour l’investisseur. Il vous faut alors choisir si vous voulez avoir les fonds à risques, en tant que fonds investi en actions de l’entreprise ou bien si vous optez pour des placements sûrs. Il est également possible de réaliser gratuitement, même une fois par an, un arbitrage pour pouvoir transférer certaines sommes vers les fonds communs de placement de la société, qui sont moyennement sécurisés. Pour un Perco, il est possible de choisir entre la gestion libre et la gestion pilotée.