Comment assurer son véhicule malgré vos accidents ?

Assurance véhicule

Dans la souscription d’un contrat d’assurance auprès d’une compagnie d’assurance, plusieurs formules sont proposées à l’intention de sa clientèle avec des garanties spécifiques selon le cas de ces possibilités. Entre autres, dans le cas d’un cumul d’accidents commis par le conducteur, l’assureur peut prendre unilatéralement des mesures administratives à l’encontre du conducteur récalcitrant et de sa voiture pour la simple raison qu’il est dans l’obligation de procéder à la résiliation du contrat d’assurance de l’intéressé, suite à la fréquence trop élevée de cas de sinistre, à son échéance. La date d’expiration du contrat prend effet 1 mois après la réception de la lettre d’information envoyée par l’assureur dont la teneur stipule la mention d’«assurance auto résiliée pour cas de sinistre à fréquence élevée». Pour autant, la compagnie est tenue de rembourser les cotisations payées à l’avance de son client qui a subi l’action de résiliation en question Le comble est que même si on espère de changer de véhicule à la suite d’une fréquente sinistre, l’assureur peut toujours refuser toutes les éventuelles demandes de souscription d’assurance s’y rapportant. Ainsi se pose la question pertinente ci-après : « Comment assurer son véhicule malgré vos accidents ? ». Cependant, pour nous permettre de parvenir convenablement à apporter une réponse adéquate à cette question, il faut, tout d’abord, que nous précisons que des solutions innovantes d’assurance sont déjà proposées en ligne par le biais des sites web spécialisés dans ce sens.

Le relevé d’information entrave la nouvelle souscription d’assurance

Au fait, l’assureurcliquez ici pour plus d’infos, tient compte de la fréquence des accidents sans considération de son cout, même les petits accrochages en cours de route ou des bris de glace suite à des chocs involontaires. Et lorsque l’assurance a été l’objet d’une résiliation, le relevé d’information du client est envoyé à un organisme chargé de la gestion des informations sur les assurances à risque.

Le pouvoir d’accès des assureurs au relevé d’information

En principe, tous les assureurs opérationnels ont leur pouvoir d’accès aux informations véhiculées parle relevé, en cas de besoin. De ce fait, un assureur traditionnel aurait toujours la tendance de refouler le dossier d’une demande de souscription d’une nouvelle assurance auto malus en voyant le cas d’un sinistre fréquent au nom d’une même personne ou d’une même voiture mentionné sur son relevé d’information.

L’assurance est obligatoire dans la conduite d’un véhicule sans exception

Malgré tout, le conducteur d’une voiture est obligé d’avoir en sa possession une attestation d’assurance valide en garantie de la couverture de sa responsabilité civile en cas de sinistre, en cours de route. Ainsi, après avoir subi l’action d’une résiliation d’un contrat d’assurance, le conducteur en situation malus est tenu de retrouver un assureur qui lui accepte sous certaines conditions particulières.

Nécessité de faire appel au bureau central de tarification en cas de situation malus

Après avoir subi le refus de nombreux contrat d’assurance auto auprès des compagnies d’assurance classique, il est possible de saisir le bureau central de tarification qui a le pouvoir de fixer les tarifs adaptés en cas de situation malus auprès des assureurs. Effectivement, le cout fixé est réellement fort élevé en comparaison des tarifs appliqués sur le marché habituel des assurances. La seule garantie obligatoire énoncée dans des textes réglementaires est celle qui concerne la responsabilité civile du conducteur en cas d’accident. Le déroulement des démarches dans ce sens se fait par étapes et peut se faire que durant une certaine période assez longue de plus de 2 mois de traitement. L’essentiel est, avant tout, de procéder à une demande d’établissement d’un devis assurance personnalisé pour fixer le taux d’assurance automobile malus correspondant au profil du souscripteur aux fins de retrouver un nouveau assureur capable de considérer son cas.

Toutefois, des nouvelles solutions d’assurance en ligne sont proposées par des assurances qui se veulent être le promoteur d’un service spécialisé dans le traitement des dossiers des conducteurs au contrat d’assurance résilié pour sinistres ou en situation de malus important. En effet, malgré que ces chauffeurs se trouvent dans une mauvaise situation à l’égard de leur ancien assureur, ils ont chacun un certain coefficient de malus et ne se situent pas à un même niveau de risque. Des tarifs raisonnables sont quand même suggérés à leur intention par des nouveaux assureurs à travers des nouvelles solutions d’assurance proposées sur le net.

Finalement, on peut dire que le fait d’avoir commis des fréquents accidents de voiture risque de classer le conducteur dans une situation de malus grave qui peut déboucher jusqu’à la résiliation de son contrat d’assurance car celui-ci ne rapporte plus à l’assurance, par bonheur, des nouvelles possibilités d’assurance sont en vue en remplacement des assureurs traditionnels. Toutefois, il est plus prudent de ne plus commettre des accidents au risque de la vie du conducteur.