À quoi sert une assurance affinitaire ?

une assurance affinitaire

L’assurance affinitaire couvre l’achat d’un bien tel qu’un portable, un poste de télévision, un électroménager ou d’un service comme un loisir ou un voyage. Selon la Fédération des Garanties et Assurances Affinitaires (FG2A), cette assurance intéresse toute garantie d’assistance, d’assurance, ou de service accessoire lié à un produit ou service proposé par un distributeur. Il s’agit donc d’une assurance et une garantie complémentaire, qui peuvent donner lieu à une garantie d’extension. Le plus souvent, ce contrat d’assurance est dédié aux personnes qui souhaitent protéger leurs biens de consommation.

Qu’est-ce qu’une assurance affinitaire ?

La SFAM propose un système d’assurance dans le but de couvrir des produits et services non assurés par le vendeur. Il s’agit de garanties d’assurance, de services et d’assistance dans le secteur du voyage ou encore de garanties contre le vol et la détérioration de produits dans le secteur high-tech et électroménager.

L’assurance SFAM s’intéresse à ce grand pourcentage de français qui renoncent à la souscription d’une assurance après l’achat d’un produit ou d’un service. Pourtant cette option est justifiée par la durée trop courte des garanties proposées par les constructeurs. 

Si le marché des assurances affinitaires a réussi à convaincre plus de 75 % des Allemands et un peu plus du côté des Espagnols, les Français sont toujours un peu frileux sur le sujet. On compte à peine 50% des consommateurs qui possèdent ce type d’assurance. 

Assurance affinitaire : bien choisir son prestataire

La première règle consiste à déterminer exactement quel est le besoin en assurance. Est-ce qu’il s’agit de garantir un risque précis ou d’obtenir une couverture globale ? Dans le premier cas, des offres telles que SFAM Assurance offerte par la société SFAM sont bien adaptées. Aussi, vous devez tenir compte de l’efficacité de la couverture et des conditions d’indemnisation en suivant les principes sus élucidés. 

Lorsque vous choisirez votre assureur affinitaire, ne faites pas l’impasse sur le service clientèle. La disponibilité de ce service est un point clé qui va faire pencher la balance en faveur d’un prestataire ou un autre. 

Dans cette rubrique, il faut également vérifier que le prestataire propose une multitude de canaux pour contacter le service clientèle : téléphone, fax et mail. En prenant en compte tous ces détails, vous pourrez faire la part entre un prestataire d’assurance digne de confiance et les sociétés les moins sérieuses.

Quand est-il nécessaire d’assurer ses biens de consommation ?

 En France, les couvertures souscrites par la population auprès des sociétés françaises d’assurances sont nombreuses habitation, santé, automobile etc. 

Puisqu’elles demeurent obligatoires, personne ne peut à priori, déroger à cette règle. Et quelques fois, certaines d’entre elles contiennent des clauses qui s’étendent déjà à certains biens de consommation. Une vérification s’impose donc, avant d’envisager une assurance complémentaire pour ce genre de biens. Prévoir une assurance pour protéger des biens de consommation peut être utile dans les cas suivants : 

La garantie offerte par le constructeur n’est pas suffisante pour votre utilisation

Aucune de vos assurances actuelles ne couvre déjà le bien à protéger

Lorsque vous jugez nécessaire cette couverture et que vous utilisez votre bien de consommation tous les jours, surtout s’il coûte cher 

A savoir : Lorsqu’un produit est acquis à l’état neuf, il dispose conformément aux prescriptions légales du code de la consommation, d’une garantie d’environ deux ans. Chaque fabricant définit les conditions de cette garantie, mais ces dernières s’avèrent a priori suffisantes pour une utilisation banale de leur produit par un non professionnel. Ces conditions peuvent cependant, ne pas couvrir les risques qui correspondent à vos habitudes quotidiennes pouvant être plus intenses.


Les contrats d’assurance affinitaire et la loi Hamon

Le 17 mars 2014 est sortie la loi Hamon (du nom du ministre Benoit Hamon) dont le but principal est de protéger davantage les clients. Grâce à elle, il est maintenant possible de résilier un contrat d’assurance 14 jours après sa souscription, ou à n’importe quel moment à partir d’un an de souscription et cela sans donner de raison et sans recevoir de pénalité. 

Se désabonner avant que le délai d’un an soit passé sera également possible en apportant des justificatifs. Cette loi permet ainsi de protéger les assurés et de booster la concurrence afin d’offrir les meilleurs services aux assurés et aussi de rendre le désabonnement d’une assurance plus aisé.