Changer de banque : quelles sont les modalités, démarches, délais et pièges à éviter ?

Plusieurs raisons peuvent nous amener à changer de banque. Certains veulent bénéficier de meilleures conditions tarifaires, tandis que d’autres recherchent plus de choix concernant les offres bancaires. Sachez que le transfert de compte et les paiements correspondants sont faciles. Cependant, pour les autres produits et services, il reste des obstacles et des frais.

Les démarches pour changer de banque facilement

Si vous souhaitez procéder à un changement de banque, vous devez suivre quelques étapes. Si vous décidez de procéder seul, c’est à vous de vous occuper de toutes les démarches et de tous les documents pour changer de banque. Cependant, si vous souhaitez vous faire aider par votre nouvelle institution financière, vous pouvez faire jouer la loi de la mobilité bancaire. Dans ce cas, les démarches liées au transfert des virements et prélèvements bancaires seront prises en charge gratuitement par votre nouvelle banque, elle vous accompagnera tout au long du processus. La première étape à suivre est la recherche de votre nouvel établissement bancaire afin de procéder à l’ouverture d’un compte. Vous devrez ensuite effectuer un premier versement sur ce compte, pour  pouvoir y faire vos virements et vos prélèvements bancaires. La dernière étape consiste à clôturer votre ancien compte. Si vous vous en occupez seul, vous devez envoyer un courrier recommandé à votre banque avec accusé de réception pour faire votre demande. Sinon, en signant un mandat de mobilité bancaire, vous pouvez confier cette opération à votre nouvelle banque.

Le délai d’un changement de banque

Changer de banque est une opération qui peut s’effectuer rapidement, notamment si vous signez un mandat de mobilité bancaire. En effet, si vous optez pour cette solution, vos prélèvements et virements seront transférés sur votre nouveau compte dans un délai maximal d’un mois. Une fois que vous aurez signé le mandat de mobilité bancaire, votre nouvelle institution financière dispose de 2 jours ouvrés pour effectuer la demande de références des établissements liés à vos virements et prélèvements à votre institution bancaire de départ. Celui-ci a, quant à lui, 5 jours ouvrés pour parachever les informations demandées. Les coordonnées de votre nouveau compte seront par la suite communiquées par votre banque actuelle aux émetteurs de prélèvements et virements dans un délai de 5 jours ouvrés. Les émetteurs enregistreront votre nouvelle domiciliation bancaire dans un délai de 10 jours ouvrés.

Les pièges à éviter

Le transfert du solde de la plupart des comptes épargne  est gratuit  et l’institution financière vous verse les intérêts auxquels vous avez droit à cette date. Excepté pour le PEL (Plan épargne logement) et pour le CEL (Compte épargne logement) qui coûte en moyenne 96,16€.  Toutefois, pour les montants qui sont sur votre compte depuis moins d’un an, vous n’avez pas droit à la prime de fidélité. Sachez que lorsque vous placez de l’argent sur un compte à terme, vous vous engagez à y laisser les fonds jusqu’à la fin de la période convenue. De ce fait, vous ne pouvez pas transférer ce genre de compte dans une autre banque. Vous devez alors choisir entre le conserver jusqu’à l’échéance ou procéder à sa clôture anticipée. Par ailleurs, vous pouvez clôturer un compte-titres gratuitement, mais le transfert de vos titres sur un nouveau compte a des frais. Il en va de même pour les bons de caisse sur le compte. Il ne faut pas oublier de prendre en compte ces informations avant de vous décider à changer de banque.

Le comparateur de mutuelle en ligne radarmutuelle.fr
Le boom de l’assurance affinitaire en France