Assurance vie : Comment choisir le bon contrat ?

Choisir le bon contrat

Une assurance vie constitue une solution efficace pour bénéficier d’une couverture, épargner de l’argent et percevoir des revenus supplémentaires en générant des gains. Afin de bénéficier de tous ses avantages, il faut bien choisir son assureur et son contrat. Découvrez alors les critères à prendre en compte pour trouver la meilleure assurance vie.

Les frais d’assurance

Les meilleures assurances vie sont proposées avec des fonds, un rendement, des unités de compte et d’options intéressantes, mais aussi des frais abordables. Avant de choisir son contrat, il est conseillé de prêter à attention à ses différents éléments.

En ce qui concerne les frais d’assurance vie, l’assureur applique souvent les frais de gestion, d’arbitrage et des frais sur les versements. Les frais de gestion sont déduits sur le montant de placement tous les ans et impactent la rémunération du placement. Ils sont souvent compris entre 0,5 et 1 % des encours. Les frais de gestion sur les fonds en euros sont généralement moins élevés que ceux appliqués sur les unités de compte (frais compris entre 1 et 2,5 % sur chaque produit). Les frais d’arbitrage sont imputés à chaque fois que l’assuré change d’unités de compte ou de support ou cède des fonds pour en acquérir d’autres. Certains assureurs offrent les frais d’arbitrage sur quelques opérations réalisées par an, ce qui permet de réduire les frais de l’assurance vie. Les frais sur les versements sont directement déduits de chaque versement effectué. Ils sont généralement compris entre 3 et 5 % du versement. A noter que la plupart des contrats d’assurance vie en ligne n’appliquent pas de frais sur les versements.

Pour trouver un bon contrat d’assurance vie, il est alors conseillé de comparer les frais d’assurance appliqués par les distributeurs. Il est aussi important de s’informer sur l’assureur, sa réputation et sa solidité financière. Trouvez une sélection des meilleures assurances vie sur www.epargnant30.fr.

Le rendement des fonds de l’assurance vie

Un bon contrat d’assurance vie doit faire bénéficier d’un bon rendement. Ainsi, il est important de bien choisir les fonds sur lesquels investir son capital. Pour calculer le rendement, il ne faut pas oublier de soustraire les frais de l’assurance. Ces derniers jouent d’ailleurs un rôle important dans la performance du contrat.

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, le placement passe souvent par un fonds monétaire ou fonds euros. En principe, son taux de rémunération n’est pas très important. Toutefois, un fonds euros ne risque pas de perdre de la valeur au fil des années. Autrement dit, il ne s’agit pas de fonds à risque. Il peut faire bénéficier d’un rendement honorable. Il est cependant conseillé de choisir un fond en euros régulier dans le temps et pouvant servir 2,5 % des frais de gestion au minimum.

À noter que les assureurs peuvent également proposer des contrats multisupports permettant d’invertir sur un fonds actions, un fonds euros et d’autres types de fonds. Ils ne sont pas forcément plus rémunérateurs qu’un contrat monosupport avec un fonds euros.

Les options de gestion de l’assurance vie

Un contrat d’assurance vie peut comprendre plusieurs options de gestion selon l’assureur. Il peut proposer :

  • Une sécurisation des plus-values : option permettant de sécuriser les plus-values générées. Une fois un seuil atteint, elles sont arbitrées vers un support sécurisé pour un maximum de rendement.
  • Une dynamisation des plus-values du fonds en euros : option permettant de transférer automatiquement les plus-values perçues sur le fonds en euros sur les supports en unités de compte. Elle permet ainsi de préserver le capital restant des fluctuations des marchés financiers.
  • Un rééquilibrage automatique : option permettant de maintenir son choix initial sur la répartition de l’épargne face aux aléas du marché.
  • Un investissement progressif : option de gestion permettant d’investir de manière progressive selon les fluctuations du marché. L’assureur peut ainsi choisir un ou plusieurs supports dynamiques où investir.
  • Une sécurisation progressive de l’épargne : option de gestion garantissant la sécurité du capital et l’évolution de l’allocation d’actifs.

Les assureurs peuvent appliquer des frais supplémentaires pour les options de gestion proposées dans le contrat. Ils peuvent être prélevés à chaque opération ou sur les encours confiés. Une tarification forfaitaire peut aussi être appliquée sur les options de gestion.

En somme, la meilleure assurance vie se doit d’être accessible en matière de frais et d’offrir un rendement élevé. Un contrat avec plusieurs options de gestion peut aussi être plus intéressant.