Entre une assurance vie ou un PEL que choisir ?

assurance vie

Il est actuellement assez difficile de choisir le bon dispositif en matière d’épargne en immobilier à cause des mises à jour appliquées sur le fonctionnement et la fiscalité. Si vous hésitez entre le l’assurance-vie et le Plan épargne logement, votre choix doit dépendre de vos projets, sachant que ces deux solutions n’ont pas le même objectif.

La différence entre l’assurance-vie et le PEL

Faire le choix entre un pel ou une assurance vie consiste à comparer leurs avantages. Eh oui, c’est un réflexe très sage et malin à la fois, vous permettant de faire le bon choix et donc de ne pas le regretter. En quelques mots, le PEL ou Plan Epargne Logement permet, avant tout, de capitaliser pour acheter facilement un logement, tout en bénéficiant d’un apport financier suffisant. Son avantage réside dans le fait que son taux de rémunération est intéressant. Il permet de profiter d’un taux avantageux dans le cadre d’un emprunt bancaire et l’épargnant peut tirer profit d’une prime d’État pouvant aller jusqu’à 1 525 €. Par ailleurs, les avantages d’une assurance vie sont nombreux. C’est, avant tout, une solution d’épargne qui permet d’acquérir un logement, de financer des études ou des travaux, mais aussi de préparer la transmission de patrimoine. Bien que la somme soit disponible à tout moment, vous devez tout de même vérifier les termes de l’engagement. L’épargnant peut la retirer en totalité ou avoir la possibilité de percevoir des avances.

L’impact des nouvelles réformes fiscales sur l’assurance vie et le PEL

Ne demandant pas de déduction, d’abattement et de seuil flat tax, l’impôt proportionnel est certainement l’un des nouveaux systèmes mis en place dans la nouvelle loi de finances qui touche particulièrement la fiscalité de l’assurance. Si vous avez contracté une assurance vie de moins de 8 ans, avant le 27 septembre 2017  par exemple, le prélèvement est de 15 %. Si le contrat est de plus de 8 ans, le prélèvement forfaitaire unique est de 7,5 %. Certaines opérations sur votre assurance-vie par le HCSF sont également bloquées, selon la loi Sapin, en cas de crise financière. Si vous avez ouvert un PEL en 2018, vous devez remarquer qu’il n’y a plus de prime d’État, tandis que les intérêts sont fiscalisés.

Épargner sur le PEL ou l’assurance vie ?

Que ce soit le PEL ou l’assurance vie, tout dépend du montant dont vous disposez. Ainsi, si vous avez un versement personnel dans le cas où un bien immobilier vous intéresse particulièrement, le PEL est plus adapté. L’assurance vie est, quant à elle, est le plan épargne logement intéressant si votre projet d’achat de bien immobilier n’est pas pour tout de suite. Votre choix se portera aussi sur votre profil. En effet, l’assurance-vie est un produit d’épargne adapté à tous types de profils (pour les couples, les étudiants, les familles et surtout les retraités). Par contre, le PEL est plutôt dédié aux épargnants souhaitant acquérir un bien immobilier à moyen terme et qui cherchent un placement sans risques. De tout cela, sachez donc tenir compte des éléments évoqués ci-dessus pour savoir que choisir : une assurance-vie ou un PEL ?